FIABLES

Dans une petite église cachée dans un entrepôt au fin fond de la campagne soviétique, une veillée de prière allait commencer malgré l’interdiction formelle d’être chrétien. La mort était promise pour quiconque était découvert comme étant disciple de Christ. Le pasteur s’avança pour entonner un chant de reconnaissance au Seigneur que l’assemblée reprit avec lui de tout cœur.

Quand la porte de l’entrepôt se mit à grincer, les fidèles se sont immédiatement arrêtés de chanter… il fallait faire silence. Soudain, 2 silhouettes entrèrent violement en criant et en gesticulant avec de gros fusils ! Des agents du KGB !

  • Silence ! Mettez-vous en rang tout de suite !

Les fidèles s’exécutèrent, et se mirent tous sur une ligne, serrés les uns contre les autres pour se donner du courage, sans doute.

Un agent hurla :

  • Y-a-t-il des chrétiens parmi vous ?

Lourd silence, mêlé de pleurs et de respirations haletantes…

L’agent répéta en criant :

– Y’a-t-il des chrétiens parmi vous !?

Le pasteur tremblant, leva la main : « Oui, je crois en Jésus-Christ »

Une deuxième main se leva, puis une troisième, puis une jeune mère avec son enfant.

L’autre agent, les saisis par le bras et les fit sortir de la rangée, pour les mener quelques pas plus loin. Tout le monde retint son souffle en exprimant sans doute leur ultime prière intérieure.

  • S’il y a ici d’autres chrétiens, rejoignez votre pasteur de ce côté-ci, les autres, dehors ! Vite !  

Les agents attendirent que tous les autres sortent en courant de l’entrepôt et s’éloigner… Ils attendirent encore un peu, fixant le pasteur et ses quelques fidèles restés. Puis les agents se regardant l’un l’autre, se mirent à sourire, posèrent leurs armes, ôtèrent leurs cagoules, puis poussèrent de grands éclats de rire en disant :

  •  Mes frères, mes sœurs ! Pardonnez-nous de vous avoir fait si peur. Nous sommes chrétiens, nous voulions trouver une église fiable avec de vrais chrétiens ! La voilà cette église ! C’est vous ! 

« Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. » Marc 8 : 35

Un avis sur “FIABLES

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :