MES VOEUX EN CHRIST

Mes vœux pour cette nouvelle année découlent de ma relation avec mon Père, mon Rédempteur et mon Consolateur, et de l’Amour infaillible et immuable que la souveraine trinité m’offre chaque jour.

Le calme et la confiance dans l’adversité. La position paisible et apaisante face aux vents contraires. L’assurance que, quoiqu’il arrive, mes destinées sont dans les mains de Celui qui ne change pas, qui demeure assis sur son trône lors du déluge, lors des séismes, lors des pandémies, lors de l’écroulement des certitudes humaines et religieuses, ou des prophéties aux relents de peur et d’angoisse. Oui, ce sont les ingrédients de ce nouveau parfum pour cette année, l’élixir d’un millésime qui me communique la sérénité face au complotisme, la sécurité face à l’agitation générale, la foi en la Vérité face à l’ivraie qui prolifère et expose avec arrogance une nouvelle lignée de semi-vérités, que même les enfants de lumière peinent à discerner sous leur vrai jour.

Un certain Job s’écriait :  » Mon Rédempteur est Vivant ! Il se lèvera le dernier sur la terre !  » Et je m’écrie avec lui, avec la même assurance, que Jésus-Christ est Vivant, et demeure au contrôle de toutes circonstances, bien que ma rétine et mes facultés sensitives me renvoient une triste réalité créatrice de crainte et de doute.

Je vous souhaite, pour cette nouvelle année de vivre ces paroles révélatrices de la nature du royaume auquel j’appartiens : « Quand je suis faible, c’est alors que je suis fort. » Oui, dans cette faiblesse, on peut retrouver notre filiation avec le Père. Dans son saint regard, nous pouvons plonger et y noyer nos inquiétudes, nos terreurs, nos émotions conflictuelles. Dans cette étreinte où nous sommes enveloppés de ses bras d’amour, nous sommes à l’abri, sous son autorité, vivant au rythme des battements de son cœur, dont le refrain est révélé au psaume 136 :  » Car son Amour dure à toujours ».

C’est dans cette perspective que je vous souhaite pour cette nouvelle année de vous laisser capter par son Saint regard, attirer par ses bras tendus vers chacune et chacun, et le laisser combattre pour vous. En fait, juste devenir comme un enfant qui a une absolue confiance que son Père est plus fort que tout, et RIEN ne peut venir le ravir de sa main, sur laquelle il a gravé le nom de chacune et chacun de nous.

Très belle année 2022 en Jésus-Christ !

Najat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :